samedi 12 septembre 2015

Les jours d'espoir

 
Claude Vallières
Les jours où je suis né
Nouvelles
160 pages (Vents d'Ouest, 2005)
Illustration de Paul Livernois
Résumé:
Naître. Renaître. Chercher sa place. La trouver. La perdre aussi, parfois. Croire que l'on marche en plein malheur et trébucher sur l'humour. Découvrir entre deux silences la musique qui accompagne nos vies. Celle qui chante. Celle des mots. Celle du désir et des rires.
Voilà la quête qui anime les personnages de cette première œuvre de fiction de Claude Vallières, Les Jours où je suis né. Une œuvre de friction, avec un r, où les mots se frottent les uns sur les autres jusqu'à ce qu'il s'en dégage assez de chaleur pour que l'émotion, la musique et la passion en jaillissent. Des textes où les êtres s'efforcent de saisir, malgré leurs petits désordres intimes, le côté le plus lumineux de la vie.

+:
-:
thèmes: espoir, famille, humour
Hum, un peu dur de critiquer un recueil de nouvelles. J'avoue toujours avoir de la difficulté avec ce style, surtout quand ça fait un moment que j'ai terminé de le lire. Dire qu'en plus, j'avais relu les deux premières nouvelles dans le but de le critiquer. Mais bon, on va faire avec le souvenir pour l'instant.
J'avais lu il y a un bon moment son recueil J'attendais que tu oses un geste (publié en 2009), et j'avais bien aimé. Et c'est lors d'un salon du livre que j'ai rencontré l'auteur et que je me suis procuré ce recueil-ci. Monsieur Vallières m'avait mentionné que ce premier recueil était plus humoristique, et je dois dire que, sans avoir ri aux éclats, j'ai bien senti cette petite touche d'humour qui venait mettre un baume sur les tracas du quotidien, comme un message d'espoir.
De plus, je me souviens avoir trouvé (pas nécessairement dans toutes les nouvelles) qu'il y avait un entrain dans la plume de l'auteur, comme une espèce de joie de vivre qu'il tentait de transmettre.
Bien sûr, certaines nouvelles m'ont plu davantage que d'autres, et c'est donc un recueil qui m'a bien plu et que j'associe à une belle rencontre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

Membres, bienvenue!