lundi 28 juillet 2014

Un mariage à fuir

Couverture Le mariage d'un ange
Denis Couture
Le mariage d'un ange
Romance, Drame
126 pages (Les Éditions Persée, 2012)
Couverture: Katie Little - Footolia.com
Résumé: Le jour de leur mariage, la limousine de Yan et Sophie est victime d'un grave accident. Coupes de champagne brisées, robe blanche maculée de sang... Les polytraumatisés sont transportés d'urgence à l'hôpital Notre-Dame de Montréal. Sur leur lit blanc, ils s'interrogent sur la vie, la mort, la passion... Bien décidés à aller au bout de leurs rêves - dussent-ils se transformer en anges - ils s'évadent pour se cacher dans une grotte près de la réserve indienne des Wendakes, près de Québec.
Là, les amoureux se lient avec les Indiens et leurs coutumes ancestrales, ils apprennent la communication avec les âmes, et surtout ils mettent tout en oeuvre pour profiter de leurs derniers instants de vie : s'unir.

+: ----
-: style
thèmes: mort
J'ai reçu ce livre en service presse et c'est à reculons que je m'y suis plongée, et avec raison malheureusement. Je vous explique. 
J'avais déjà reçu des partenariats avec Livraddict de cette maison d'éditions et j'avais pu remarquer que les ouvrages étaient inégaux, dont le second était vraiment truffé de fautes, ou plus tôt de photes! Donc, après cette deuxième lecture de cette maison d'édition, j'ai appris qu'elle était une maison d'éditions à compte d'auteurs en naviguant sur certains forums d'écriture, car j'aime également écrire. Et ce type d'éditions n'y est pas très bien vu, car cela semble souvent donner des livres de moindre qualité, car les "auteurs" semblent vouloir publier à tout prix, oubliant que l'écriture n'est pas que l'écriture, mais également de multiples corrections. Bien sûr, je ne dis pas que ce type d'édition ne doit pas exister, car je comprends que dans certaines circonstances, il est mieux de passer par celle-ci, mais il faut tout de même passer par la correction, et travailler son style.
Donc, dans le cas du livre ici, j'ai trouvé que le style était lourd, des phrases étant mal construites, ce qui ralentissait considérablement la lecture. De plus, j'avais l'impression que l'auteur écrivait sans savoir où il allait, et que cela était très confus qu'on ne savait pas exactement ce qui se passait avec le personnage et qu'on se questionne sur ce qu'il est véritablement.
De plus, j'ai trouvé que les transitions entre les scènes passaient mal. Je n'ai pas réussi à m'accrocher aux personnages et je n'ai pas trouvé l'histoire crédible.
Donc, malheureusement pour ce service-presse, j'ai eu l'impression de perdre mon temps. Oui, je n'y vais pas de main morte, mais comme il y a tellement de livres à lire, de bons livres, vous pouvez passer votre chemin pour celui-ci, car même s'il y a des romans québécois que je n'ai pas appréciés jusqu'à présent, je trouvais tout de même que certains pourraient y trouver leur compte (car c'est normal que les goûts soient différents), sentiment que je n'arrive pas à éprouver pour cette lecture!

Parce que je participe à quelques challenges...

Même pas le goût de l'insérer dans un quelconque... :(

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

Membres, bienvenue!