mardi 4 juin 2013

Bilan challenge week-end à 1000


La première fin de semaine de juin avait lieu le challenge week-end à 1000 organisé par Lili bouquine. Vous l'aurez compris, il fallait se motiver à lire pendant celui-ci et atteindre les 1000 pages. Voici le résumé de ma fin de semaine pour savoir si j'ai réussi le challenge ou non. 

Tout d'abord, vendredi soir 19h, au moment du départ du challenge (enfin pour ma part vu le décalage horaire), je me lance dans le troisième tome de Filles de Lune: Le talisman de Maxandre que j'avais déjà commencé. J'étais rendue à la page 177 et que à la fin de la soirée, j'étais rendue à la page 381. Un bon départ! 

Le lendemain matin, je me relance dans ce titre  pour une cinquantaine de pages avant de faire un petit passage rapide sur Livraddict et, mode mémoire de poisson rouge, peut-être de lire des nouvelles de Passagers de la tourmente. Cependant, ce dont je suis certaine, c'est qu'après ma pause, j'ai repris Le talisman de Maxandre et je l'ai terminé avant le dîner, ayant donc lu de la page 177 à 535 pour ce titre, soit 359 pages. Ensuite, je m'étais replongée dans Le nom de la rose dont j'étais rendu à la page 365. Et, même si je l'ai parfois entrecoupée d'une nouvelle ou deux de Passagers de la tourmente, pour me changer les idées, j'ai pu le terminer, mais je n'ai pas lu l'apostille à la fin de mon édition, ce qui signifie que j'ai lu jusqu'à la page 505, soit 141 pages pour cet ouvrage.
Puis, par la suite, je n'ai pas le goût de plonger dans Guilty Pleasures puisque c'est en anglais, ni de retenter Le feu de la sor'cière puisque je sais qu'il faut être concentré pour bien saisir l'histoire. Alors, je regarde quelques livres de poche dans la bibliothèque, me disant qu'ils m'aideraient peut-être à augmenter le rythme de lecture, et m'aider à atteindre mon objectif. Cependant, soit je n'ai pas d'intérêt pour le moment, soit ce sont des classiques avec une police d'écriture très petite, mais je vois un roman qui est un peu plus grand qu'un format poche, mais un peu plus petit qu'un Grand format, et je réalise qu'il est court. Ainsi, les 128 pages de Puisque rien ne dure sont assez rapidement englouties.
Et tard dans la soirée, je décide de regarder mon bilan jusqu'à présent, et j'arrive à un total de 672 pages. Mais ne m'endormant pas, je décide de débuter La première fois de Sarah-Jeanne, et je ne sais plus si j'avais lu jusqu'à la page 71 ou la page 89. N'empêche, j'étais confiante de réussir le challenge. 

À mon réveil le lendemain, je me replonge dans La première fois de Sarah-Jeanne et je me rends jusqu'à la page 301. À cet instant, je décide de faire une pause, même si je suis près du but. Et j'en profite pour faire une grosse tournée de Livraddict et de relaxer.
Et c'est en début d'après-midi que je le reprends et le termine, me permettant d'atteindre les 1000 pages, sans lecture de livres de poche.
Et par la suite, je relaxe, je continue ma correction d'une de mes nouvelles et j'ai aussi le temps de terminer le recueil de nouvelles au courant de l'après-midi.
Et après quelques heures à ne pas lire, je décide de retenter Le feu de la sor'cière, en lisant 4 chapitres avant d'aller dormir.

Donc, je crois que je peux être satisfaite de ce que j'ai lu pendant ce challenge marathonien! 
Des emprunts: Le talisman de Maxandre d'Élisabeth Tremblay (359 pages GF), Le nom de la rose d'Umberto Eco (141 pages GF) , La première fois de Sarah-Jeanne de Marie Gray (334 pages moyen format)
Un partenariat: Les passagers de la tourmente d'Anne Peyrouse (116 pages moyen format)
De ma PAL: Puisque rien ne dure de Laurence Tardieu (128 pages moyen format) et Le feu de la sor'cière de James Clemens (36 pages poche)
Cela me donne donc un total de 1114 pages pour cette seconde édition organisée par Lili bouquine, et quelques chroniques à rédiger! La prochaine fois, il faudrait que je privilégie les livres de ma PAL aux emprunts...


2 commentaires:

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

Membres, bienvenue!