jeudi 9 février 2012

Tintin et des secrets

Voilà, à la sortie québécoise en décembre dernier, j'étais allée voir le fameux Tintin de Spielberg. J'attendais pour le critiquer d'avoir lu la bande dessinée Le secret de la licorne, car je voulais faire entrer cette lecture dans le challenge Regarde ce que tu lis. Or, même si je viens d'emprunter la BD pour la relire, j'ai décidé de laisser faire la lecture et de vous proposer quelque chose sur Tintin, suite à un article que je viens de lire et parce que le film ne serait pas que l'adaptation du secret de la licorne mais aussi de Le trésor de Rackham Le rouge et d'une autre... si je me fie à une couverture dans l'article que je viens de lire, ce serait sans doute Le crabe aux princes d'or (oui, j'ai la paresse de ne pas chercher sur Internet pour valider!). C'est donc parce que j'ai décidé de faire quelque chose d'un peu plus particulier que vous retrouvez cette critique sur ce blog et non sur celui où je mets généralement mes critiques.

Alors, je dois vous dire que j'ai appris que les traits de Tintin ont plus évolué dans sa première aventure Tintin au pays des soviets que dans les 23 qui ont suivi, parce que oui, j'ai appris qu'il n'y avait que 24 aventures qui ont été publiées. D'ailleurs, le visage de Tintin est assez caractéristique, un peu comme ceux de Mickey et Astérix qui apparaissent dans Tintin et les picaros.
Et parmi tous ces 24 albums, il n'y a qu'une seule personne réelle présente et c'est dans le troisième à être publié Tintin en Amérique avec Al Capone. Bien sûr, il y a des personnages qui ont été basés sur des amis d'Hergé ou sur des personnes réelles telles que le dictateur Müsstler, et sachant que ce personnage apparaît dans Le sceptre d'Ottokar en 1940, je ne crois pas avoir besoin de vous dire les deux personnes sur qui il est basé. 
Et je vous laisse regarder attentivement vos anciennes bandes dessinées pour démêler Dupond et Dupont! Car oui, j'ai appris qu'il y a un trait caractéristique (si personne ne le trouve en commentaire d'ici un mois, je viendrai vous dire ce qu'il en est!)
De plus, Tintin n'a pas été qu'au pays de l'or noir, car il est également au marché noir avec quelques parodies ou pastiches! D'ailleurs, quelle est la bonne option Le lotus bleu avec une couverture bleue, Le lotus rouge avec la couverture rouge, Le lotus bleue avec une couverture rouge, Le lotus rouge avec une couverture bleue, ou une autre option?
Également, il est aussi arrivé qu'Hergé fasse des erreurs avec ses dessins et qu'il se laisse emporté par certains préjugés et débats de l'époque. 

J'espère vous avoir appris quelques détails sur Tintin et il est maintenant temps de vous faire la critique du film.

Les aventures de Tintin: Le secret de la licorne
Aventure, animation
2011
Jamie Bell, Simon Pegg, Andy Serkis
Scénaristes: Steven Moffatt, Edgar Wright, Joe Cornish

Résumé: Tintin, notre intrépide reporter, son fidèle compagnon Milou et son inséparable ami le Capitaine Haddock partent à la recherche d'un trésor enfoui avec l'épave d'un bateau ''la Licorne'', commandé autrefois par un ancêtre du Capitaine Haddock.



Avant de débuter, je dois dire qu'il y a plus d'un mois que j'ai vu ce film - presque deux - et que ma critique se fait donc sur ce dont je me souviens. Tout d'abord, je dois dire que j'avais adoré ce film au cinéma. Il n'y a que les 5 dernières minutes que j'ai vues passées et je vous rappelle que ce film dure quand même près de deux heures! Les images sont plutôt époustouflantes et le rythme est haletant d'un bout à l'autre. Seul dommage, j'aurais aimé qu'Haddock arrive un peu plus rapidement dans le film. Bref, on reconnaît assez les traits caractéristiques des personnages d'Hergé et on ne quitte pas les yeux de l'écran, tellement on veut tout voir. Bref, même si Spielberg détient les droits d'adaptation depuis 1983, je crois qu'il a bien fait d'attendre et de nous ravir avec ce petit bijou. Bien misé, le pari est réussi.

8 commentaires:

  1. On ne peut les distinguer que par la forme de leurs moustaches (Les Dupondt) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et pour le lotus? toi qui a réponse a tout^^

      Supprimer
    2. Bon, va vraiment falloir que je te pose une super colle alors! C'était quoi le titre de départ de Coke en stock et le titre québécois? (C'est pas si colle que cela!)

      Supprimer
  2. Je t'ai tagué, gros bisous ^^
    http://peleane.over-blog.net/article-tag-des-11-questions-98965389.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pas fan des tags. Je ne garantis donc pas que je vais le faire, surtout que j'ai fait celui-là dernièrement! Enfin, on verra bien :)

      Supprimer
  3. Un film que j'aurais aimé voir mais que je n'ai pu allez voir, malheureusement...
    Merci pour tous tes passages sur mon blog en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'auras quand même l'occasion de le voir en DVD et y'a pas de quoi :)

      Supprimer

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

Membres, bienvenue!