samedi 26 mai 2018

« Enfin, si on peut appeler ça faire l’amour. »

Comme un coup de poignard par Ariane Charland
Contemporaine, littérature québécoise
Éditions de Mortagne, collection Tabou, 2016, 314 pages
Couverture:
+ :     -:    Thèmes: sexualité, adolescence, troubles
Présentation: Jeanne a des douleurs lors des relations sexuelles.

Encore une fois, la collection Tabou traite d'un sujet difficile et rend bien l'histoire pour les adolescents, tout comme pour les adultes.

On suit en alternance Jeanne et Luka qui trip l'un sur l'autre. Hors, Jeanne a des douleurs lors des relations sexuelles, qu'on appelle_____, et se met des barrières par peur du jugement des autres, par peur de la réaction de Luka qu'elle ne peut coucher avec lui.

On suit donc les deux adolescents, avec chacun leur tourment, leurs craintes, la progression de leurs relations. On ressent leurs émotions et on peut aisément s'identifier aux personnages, que ce soit les principaux ou les secondaires, voire les tertiaires. La part de romance est loin d'être niaise, et axe plutôt sur les angoisses, et la psychologie des craintes.

Vu la thématique, c'est difficile de commenter. Mais, j'ai apprécier l'alternance des points de vue, les personnages, le récit et l'écriture.

Quelques citations
La première pensée qui me vient, c’est qu’elle ne doit pas découvrir où j’ai passé la nuit. Je me sens coupable même si je ne le devrais pas. Ce n’est pas comme si elle s’était montrée intéressée à moi. 
– Je n’ai jamais fait ça, coucher avec un gars qui n’était pas mon chum.
– Déniaise, Jeanne ! Tout le monde le fait.
Tout le monde le fait. C’est vrai. Tout le monde le fait, sauf moi. J’observe encore Luka qui parle à la cliente. Peut-être que, si je n’étais pas moi… Peut-être que, si je n’étais pas défectueuse… Juste à le regarder, j’ai mal. Pas vraiment mal, mais… C’est difficile à décrire. Je m’imagine au lit avec lui et je sais que j’aurais mal. Je sais que je ne pourrais pas. Je sais que je devrais lui dire d’arrêter et je sais qu’il serait déçu, qu’il ne comprendrait pas, parce que, justement, tout le monde le fait.
Parce que je participe à quelques challenges

1 commentaire:

  1. Il a l'air pas mal du tout, en plus j'adore la couverture. Bon faut dire que j'adore les photos noir et blanc :p

    RépondreSupprimer

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

Membres, bienvenue!