dimanche 19 novembre 2017

Et ensuite?



Marie Laberge
Ceux qui restent 
Contemporaine, drame, littérature québécoise
Québec Amérique, 504 pages, 2015
Couverture de:

+: points de vue

-: fin

Thèmes: suicide, deuil

Résumé:Combien de gens sont touchés, atteints en plein coeur quand quelqu’un se suicide ? Combien de blessures sont infligées à ceux qui restent ? Personne n’en sort indemne. 
 Charlène, Vincent, Mélanie, Stéphane, Muguette… tous brisés, freinés dans leur vitalité par la mort brutale de Sylvain. Chacun réagit à sa façon. Chacun se bat comme il peut, avec les armes dont il dispose. La violence du geste suicidaire se répercute longtemps dans leur existence. Mais la vie est forte, très forte. 
 Roman d’action empreint d’émotion, de réflexions sur la vie, roman d’une profonde humanité, Ceux qui restent fait entendre des personnages puissants et attachants. Malgré la dureté des faits évoqués, ce roman est avant tout centré sur ceux dont on parle si peu et qu’on laisse seuls devant l’innommable et l’insupportable. Parce que, si souvent, la société s’attarde au geste plutôt qu’à ceux qui doivent vivre avec. 
 Depuis quarante ans, Marie Laberge sonde les profondeurs de l’âme humaine ; avec ce roman déchirant, sa plume maîtrisée atteint un degré de maturité et de sensibilité inégalé.

Voilà un roman sur un thème sensible. Encore une fois, j'ai aimé retrouver la plume de Marie Laberge que j'apprécie beaucoup.
Ici, j'ai aimé qu'on suive différents personnages et qu'on puisse voir leurs différentes réactions suite au suicide de Sylvain. Leur incompréhension, leur colère, leur désarroi envers Sylvain et envers eux-mêmes. Qu'auraient-ils pu faire, que n'ont-ils pas vu, pourquoi les a-t-il abandonnés? Bref, toute une gamme d'émotions suite à cet événement toujours difficile à comprendre. Comment arriveront-ils à survivre alors qu'ils n'ont pas su prévoir, déjouer cet événement?
On suit chacun des protagonistes et on essaie de voir ce qui a pu mené là et les accusations que chacun fait. Bref, toutes les répercussions que ce geste peut avoir sur l'entourage, répercussions qui resteront teintées d'incompréhension, et que les différents protagonistes tentent de finir par accepter.
Bref, une thématique abordée avec sensibilité et maturité.
J'ai toutefois trouvé que le roman s'essoufflait vers la fin. N'en demeure pas moins que j'ai bien apprécié cette lecture et ne peut que vous recommander cette auteure.

6 commentaires:

  1. je n'ai lu que la trilogie du bonheur mais je lirais bien autre chose de l'auteure :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas lu celui-là mais j'avais beaucoup aimé "Quelques adieux".

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai lu l'année dernière il m'a complètement bouleversé, émue et je l'ai trouvé d'une grande force !!!!
    LA rencontre entre un livre et son lecteur !

    RépondreSupprimer

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

P.S., si vous n'avez pas de compte Google, prenez une autre des options, car ça me fera plaisir d'échanger avec vous!

Membres, bienvenue!