samedi 22 septembre 2018

Préceptes de vie

Le prophète par Khalil Gibran  (The Prophet, 1923)
Poésie, philosophie, littérature libanaise
Éditions Babel, 2004, 103 pages
Couverture: Khalil Gibran, Esquisse d'un dessin du visage du prophète
Traduction: Antoine Ghattas Karam

+ : sensibilité
- :convenu
Thèmes: connaissance de soi
Présentation: Le prophète répond aux gens qui lui demandent de parler de certains points de la vie.

Voilà un petit livre que je me suis procuré en début d'année, mais que je tardais à découvrir. J'ai donc profité de la semaine à sept livres pour le faire. Bien que j'ai apprécié ma lecture, je dois avouer qu'il ne m'en reste pas grand chose.

Je me souviens par contre très bien que je n'étais pas d'accord entre autres avec sa vision de la culpabilité au point que j'avais le goût de jeter le livre la fenêtre, parce qu'il disait que les assassinés étaient coupables du crime commis contre eux, et cette façon de voir me révolte toujours.
J'ai aussi trouvé que par moments, cela semblait être les 10 commandements écrits autrement. Cependant, pour la majorité des aspects de vie abordés, ce ne sont que le gros bons sens ou je réalisais que je devrais davantage adopter les principes suggérés.
J'ai apprécié l'écriture toute en légèreté, et la forme placée un peu à la façon des poèmes, ce qui m'a semblé renforcé le côté sensible.
Mais comme je vous le disais, j'ai l'impression qu'il ne m'en reste pas grand chose environ un mois plus tard, peut-être parce qu'en grande majorité, je ne pouvais qu'être d'accord. Ou peut-être que ses souvenirs se sont noyés dans ceux de la masse de cette semaine-là. Mais je crois qu'il faut au moins le lire une fois, ne serait-ce que pour être confronté à son point de vue et à nos attitudes.


Quelques citations
Quand l'amour vous appelle, suivez le,
bien que ses chemins soient raides et durs.
Et quand ses ailes vous enveloppent, livrez-vous à lui
quoique le glaive dissimulé dans ses plumes puisse vous blesser.
Et quand il vous parle, croyez en lui,
bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste le jardin.
Parce que je participe à quelques challenges

Challenge Poésies


2 commentaires:

  1. Je ne sais pas trop, ça n'a pas l'air super transcendant non plus… Peut-être as-tu d'autres suggestions plus passionnantes sur le sujet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment, c'est rarement mon genre de lecture, donc je n'ai rien d'autre qui me vienne à l'esprit.

      Supprimer

Une petite trace de votre passage me fera chaud au coeur :)

P.S., si vous n'avez pas de compte Google, prenez une autre des options, car ça me fera plaisir d'échanger avec vous!

Membres, bienvenue!